Corée du Nord: Les Etats-Unis ne craignent pas de détournements de l'aide alimentaire

Avec Reuters

— 

L'émissaire spécial américain pour les droits de l'homme en Corée du Nord, Robert King, s'est dit sûr ce jeudi que l'aide alimentaire promise par Washington ne serait pas détournée par les autorités au détriment de la population nors-coréenne.

Les Etats-Unis ont annoncé le 29 février que Pyongyang avait accepté la mise en place d'un moratoire sur les lancements de missiles longue distance, sur les essais nucléaires et les activités d'enrichissement d'uranium menés à son usine de Yongbyon.

La Corée du Nord aurait également accepté le retour d'inspecteurs de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) expulsés en 2009. En contrepartie, les Etats-Unis se sont engagés à livrer 240.000 tonnes d'aide alimentaire à Pyongyang. L'émissaire américain s'est entretenu cette semaine à Pékin avec des responsables nord-coréens pour mettre au point les modalités de la fourniture de cette aide alimentaire.