Chine: Un projet de loi durcissant la détention d'opposants présenté au parlement

Avec Reuters

— 

Le parlement chinois a présenté ce jeudi un projet de loi renforçant les pouvoirs de la police pour détenir en secret les dissidents et autres opposants accusés de crimes contre la sûreté de l'Etat.

Une révision du code de procédure pénale chinois, prévoyant notamment la détention de personnes sans obligation d'informer leur famille, a été présentée au Congrès national du peuple pour approbation. «Les familles des détenus doivent être averties dans les 24 heures sauf en cas d'impossibilité ou si ils sont impliqués dans des crimes concernant la sécurité de l'Etat et le terrorisme et que la notification entrave l'enquête», précise un amendement au code présenté aux élus et à la presse.

La police chinoise dispose déjà de pouvoirs étendus pour détenir des personnes sans fournir d'explication détaillée et le système judiciaire contrôlé par le parti communiste ne remet que rarement en cause les pratiques policières. Les adversaires de l'amendement font valoir que celui-ci est de nature à renforcer les détentions arbitraires et à conduire à plus d'abus de pouvoir.