Partir à la chasse à l'ours au Canada

— 

Dans la baie d'Hudson, au Canada.
Dans la baie d'Hudson, au Canada. — CASTELLANO / SOLENT NEWS / SIPA

Des vacances dont ils se souviendront toute leur vie : voilà ce que promet une agence de voyages, baptisée « I love hunting club », aux Chinois fortunés prêts à mettre 60 000 € dans une expédition de dix jours dans le Grand Nord canadien. Au programme, vol en première classe, hôtel cinq étoiles, mais surtout chasse à l'ours polaire et transformation de la bête en tapis souvenir, rapporte le Guangzhou Daily.

Appareil photo, caméra, fusil
Basée à Pékin, l'agence vend de l'aventure aux citadins : « L'ours polaire est le plus grand prédateur naturel d'Amérique du Nord, peut-on lire dans la brochure. Leur poids peut atteindre une tonne et ils peuvent mesurer plus de trois mètres. Les grands mâles sont les plus majestueux, les plus beaux prix de chasse. » Les touristes partent à l'assaut des ours sur des traîneaux tirés par des chiens, accompagnés par des Inuits. Munis d'un fusil, ils peuvent ensuite partir à la chasse sous l'œil d'un photographe et d'une caméra qui leur fourniront les images-souvenirs. Le Canada accorde des permis de chasse limitant le butin à un ours mâle par touriste. Mais d'autres sites proposent aux Chinois de partir à la chasse pour les vacances : ours bruns, rhinocéros, cerfs… Un commerce un peu honteux. Ainsi, le dirigeant de l'agence 52safari.com dément avoir organisé des chasses à l'ours. Il a retiré la page de son site proposant ces voyages, après que le quotidien britannique The Daily Mail se fut fait l'écho de ces activités.Audrey Chauvet