Saad Hariri qualifie de meutrier le régime syrien

Avec Reuters

— 

L'ancien Premier ministre libanais Saad Hariri a accusé mercredi le président syrien Bachar al-Assad de mener une campagne meurtrière contre son propre peuple.

«Il y a un meurtrier appelé le régime de Bachar al-Assad, qui commet quotidiennement, au vu et au su de tout le monde, des dizaines de meurtres dont témoignent des vidéos et des documents sonores à travers toute la Syrie», a déclaré Saad Hariri, qui s'exprimait par liaison vidéo de l'étranger lors d'une réunion de son parti, le Courant du Futur (Mustaqbal), à Beyrouth.

Condamnation libanaise de plus en plus ouverte

«Il y a une ville appelée Homs, contre laquelle Bachar al-Assad a lancé une guerre, qui n'est pas moins féroce, brutale et cruelle que la guerre d'Israël contre le Liban et Gaza», a-t-il ajouté, en allusion au conflit entre l'Etat hébreu et le Hezbollah libanais en 2006 et à l'offensive israélienne contre le Hamas palestinien au cours de l'hiver 2008-2009.

Discrets dans un premier temps, les responsables politiques libanais s'expriment de plus en plus ouvertement au sujet de la contestation en Syrie contre le régime Assad, qui a longtemps exercé une forte influence sur la vie politique du Liban.