Les Etats-Unis livrent aux Seychelles 15 pirates présumés

Avec Reuters

— 

Les Etats-Unis ont remis quinze pirates somaliens présumés aux Seychelles pour y être jugés, décision qui illustre la coopération et la détermination des deux pays dans la lutte contre la piraterie.

Il a souvent été difficile par le passé de traduire en justice des pirates capturés par des navires étrangers patrouillant dans le golfe d'Aden ou dans l'océan Indien. Les Seychelles ont modifié l'an dernier leur législation pour permettre de poursuivre des pirates arrêtés au-delà de leurs eaux territoriales.

Début janvier, les forces navales américaines présentes en mer d'Oman avaient porté secours à 13 pêcheurs iraniens qui étaient retenus en otages par des pirates depuis plus d'un mois. L'opération s'était soldée par l'arrestation de quinze somaliens. «Nous saluons la politique des Seychelles en matière de lutte contre la piraterie et leur volonté de juger et d'incarcérer les pirates somaliens», a déclaré Victoria Nuland, porte-parole du département d'Etat américain.