Le tueur d'Utoya n'aura pas de magasin de vêtement à son nom en Allemagne

Avec Reuters

— 

Une marque de vêtements allemande, très prisée par les néo-nazis, a dû renoncer à donner à l'un de ses magasins le nom de Brevik -à une lettre près celui du militant islamophobe norvégien qui a tué 77 personnes en juillet 2011 dans la région d'Oslo.

La compagnie Thor Steinar Mediatex a présenté ses excuses mercredi, précisant que Brevik était le nom d'une ville de Norvège et que son magasin de Chemnitz -Karl-Marx-Stadt à l'époque de la RDA- avait été ainsi nommé en référence à cette localité, non pour rendre indirectement hommage au tueur de l'île d'Utoya, Anders Behring Breivik.

Une explication qui n'a pas convaincu les militants des droits de l'Homme. «Comme par hasard, ils avaient justement choisi un nom très proche de celui du tueur», a déclaré l'un d'eux, Julian Barlen. Finalement, le nom du magasin de Chemnitz a été changé en Tonsberg, une autre ville de Norvège.