Syrie: Nouveaux bombardements à Homs

Avec Reuters

— 

Des chars de l'armée syrienne ont bombardé dans la nuit de mardi à mercredi des quartiers de Homsla Croix-Rouge tente pour le sixième jour consécutif de pénétrer dans le quartier de Baba Amro, là où des atrocités auraient été commises par les troupes du régime de Bachar al-Assad.

D'après des groupes d'opposants, les quartiers de Karm al Zeitoun, Djoub al Djandali et Deir Balba ont été la cible du pilonnage de l'armée régulière. Des attaques de militaires ont été signalées dans les villes de Kara et de Yabroud, au nord de Damas, et à Alep, deuxième ville du pays, selon la même source.

Sept civils poignardés par des miliciens pro-Assad

Aucun témoin indépendant n'a pu entrer à Baba Amro depuis que les troupes syriennes ont repris vendredi le contrôle de ce quartier du sud-ouest de Homs après quatre semaines de siège, attisant la crainte du sort réservé aux quelque 4.000 civils qui seraient restés piégés dans la zone des bombardements.

D'après des opposants, sept personnes de sexe masculin, dont un enfant de dix ans, ont été tuées à coups de couteau par des miliciens et des soldats fidèles à Bachar al-Assad. «Ils ont été poignardés à mort mardi. Leurs corps ont été abandonnés dans un champ près de Baba Amro», a déclaré Mohammed al Homsi. L'indignation occidentale, attisée par la diffusion d'une vidéo qui montrerait des atrocités commises dans un hôpital de Homs, est montée d'un cran face au refus des autorités syriennes d'autoriser l'aide humanitaire à parvenir à Baba Amro.