Inde: Un journaliste arrêté après une attaque visant des diplomates israéliens

Avec Reuters

— 

Les autorités indiennes ont arrêté un journaliste travaillant pour une agence de presse iranienne dans le cadre de l'enquête sur l'attentat qui a visé mi-février des diplomates israéliens à New Delhi, a indiqué ce mercredi une source policière.

L'Etat hébreu a accusé l'Iran et le Hezbollah d'être responsables de cet attentat qui a fait quatre blessés. Dans la capitale indienne, une bombe avait endommagé le 14 février dernier une voiture à bord de laquelle se trouvait l'épouse de l'attaché militaire israélien, qui allait chercher ses enfants à l'école.

Mardi, la police indienne a procédé à sa première arrestation, en accusant Mohammed Qasim, un journaliste indien de 30 ans, de conspiration criminelle. D'après la chaîne d'information NDTV, le journaliste a été en contact avec un des agresseurs, sans être lui-même directement lié à l'attaque. Téhéran a démenti être à l'origine de ces attentats et a rejeté les accusations du gouvernement israélien, évoquant une «guerre psychologique contre l'Iran».