Libye: Le CNT condamne les velléités d'autonomie de la Cyrénaïque

Avec Reuters

— 

Le président du Conseil national de transition (CNT) au pouvoir en Libye a estimé mardi que la déclaration d'autonomie des élus de Cyrénaïque, province de l'Est où se trouve l'essentiel des réserves de pétrole, risquait de briser l'unité du pays arabe.

«Le CNT pense que les événements d'aujourd'hui sont extrêmement critiques et (...) menacent l'intégrité et l'unité nationale (...)», a déclaré Moustapha Abdeljalil à des journalistes. «J'appelle mes frères, le peuple libyen, à être attentifs et sur le qui-vive concernant ces conspirations qui sont fomentées contre eux (...)», a-t-il dit. «J'ai le regret de dire que des pays (étrangers) ont financé et soutenu ce complot dans l'Est», a-t-il ajouté.

Près de 3.000 délégués, qui participaient au «Congrès du peuple de Cyrénaïque» organisé à Benghazi, ont désigné ce mardi Ahmed el Senoussi, apparenté à l'ancien roi Idriss 1er et ancien prisonnier sous Mouammar Kadhafi, à la tête de ce conseil. L'annonce ne précise pas si ce nouveau conseil existera dans le cadre des institutions actuelles ou s'il rivalisera avec le Conseil national de transition (CNT) actuellement au pouvoir. S'il n'est pas reconnu officiellement, ce nouveau conseil entame néanmoins la fragile autorité du CNT.