Monde

Les secours français à l'oeuvre à Java

A l'hôpital de Klaten, sur l'île de Java en Indonésie, où une équipe médicale française est arrivée hier, plusieurs centaines de victimes du tremblement de terre de samedi sont alignées à même le sol dans l'attente de soins. Aux alentours, rien ne la...

A l'hôpital de Klaten, sur l'île de Java en Indonésie, où une équipe médicale française est arrivée hier, plusieurs centaines de victimes du tremblement de terre de samedi sont alignées à même le sol dans l'attente de soins. Aux alentours, rien ne laisse à penser qu'un séisme a tué près de 2 000 personnes dans le seul district de Klaten, et plus de 5 400 au total, selon le dernier bilan. Près de l'hôpital, peu de maisons sont endommagées, le trafic routier s'écoule normalement et les vendeurs ambulants attendent le client à l'ombre.

Mais à peine passé son grand porche, les blessés, venus des 50 km à la ronde, sont allongés sur des nattes, dans de vastes salles communes. Tout au fond du bâtiment, près de 150 vieilles femmes et enfants accompagnés de parents, s'entassent dans une pièce mal aérée et surchauffée. On a découpé le plafond pour suspendre des perfusions aux poutres métalliques. « Le premier jour, nous avons reçu 900 blessés. Les couloirs, les salles étaient saturées. On ne pouvait pas marcher, explique le directeur de l'établissement, le docteur Arif Faisal. Aujourd'hui, ça va un peu mieux. Il restait 363 blessés ce matin, victimes de fractures ouvertes des membres ou de traumatismes crâniens. Mais il en arrive toujours. »

L'aide internationale afflue, elle aussi. Des centaines de tonnes de vivres, de tentes, de pompes à eau et de matériel médical sont en effet arrivées hier dans la région frappée par le séisme, où soigner les blessés et nourrir les rescapés demeurent les priorités.

(Avec AFP)

Le président indonésien a demandé aux autorités locales d'être « plus diligentes et plus actives », alors que la population se plaint de l'absence d'assistance.