Le journal d'une Vietnamienne en temps de guerre fait un carton

©2006 20 minutes

— 

C'est l'Anne Franck vietnamienne. Le journal intime d'une jeune doctoresse, Dang Thuy Tram, tuée à 27 ans pendant la guerre (1964-73), est devenu un best-seller au Vietnam. « Du jamais-vu ! Il s'est vendu à 400 000 exemplaires en quelques semaines, alors que les ventes oscillent habituellement entre 2 000 et 3 000 exemplaires », affirme Marie-Hélène Lavallard, vice-présidente de l'Association d'amitié franco-vietnamienne. « Il touche beaucoup de monde, confirme Hang, du centre culturel français à Hanoï. Les vieux, à qui il rappelle des souvenirs, et les jeunes, qui découvrent l'inimaginable. »

Il aura fallu attendre trente-cinq ans pour que le journal de Tram, dans lequel elle évoque la guerre, les idéaux des jeunes Vietnamiens et l'amour, soit connu du public. Emu à sa lecture, le GI Frederic Whitehurst, membre du commando qui l'a tuée, l'avait conservé. Il l'a remis l'an passé à l'institut d'archives de l'université de Lubbock, au Texas. Les notes intimes de la jeune femme, érigée en martyre nationale, seront bientôt traduites en coréen, japonais, anglais, tchèque et roumain.

F. V.