Pakistan: Affrontements dans la région de Khyber, 33 morts

Reuters

— 

L'attaque par des islamistes de positions tenues par l'armée pakistanaise dans le secteur de Khyber a fait au moins 33 morts, a déclaré ce vendredi un responsable des forces de sécurité. Au moins dix soldats pakistanais et 23 islamistes ont péri dans les combats, dans la valle de Tirah, non loin de la frontière afghane.

«Des dizaines d'activistes ont attaqué trois postes de contrôle mis en place récemment. Cela a dégénéré en de violents combats», a déclaré à Reuters un responsable de l'armée, sous le couvert de l'anonymat. Les offensives militaires répétées dans des régions tribales comme Khyber n'ont pas permis pour l'heure de venir à bout de l'insurrection islamiste. Cette insurrection est menée par les taliban pakistanais, naguère connus sous le nom de Tehrik-e-Taliban Pakistan (TTP), organisation fondée en 2007 qui chapeautait divers groupes extrémistes alliés aux taliban afghans et au réseau Al-Qaida.

L'opération militaire dans la région frontalière et dans plusieurs zones tribales mobilise plus de 100.000 soldats pakistanais, mais en de nombreux endroits, elle ne progresse plus. Khyber est l'une des sept régions tribales pachtounes échelonnées le long de la frontière avec l'Afghanistan, qui n'ont jamais été vraiment contrôlées par l'Etat pakistanais. La passe de Khyber est l'une des principales voies terrestres d'acheminement de fournitures pour les troupes occidentales stationnées en Afghanistan.