La Corée du Nord confirme son offre d'un moratoire sur les missiles et activités nucléaires

© 2012 AFP

— 

La Corée du Nord a confirmé mercredi son accord pour une suspension de ses essais nucléaires, de lancements de missiles et d'enrichissement de combustible nucléaire en échange d'une aide alimentaire américaine.
La Corée du Nord a confirmé mercredi son accord pour une suspension de ses essais nucléaires, de lancements de missiles et d'enrichissement de combustible nucléaire en échange d'une aide alimentaire américaine. — Peter Parks afp.com

La Corée du Nord a confirmé mercredi son accord pour une suspension de ses essais nucléaires, de lancements de missiles et d'enrichissement de combustible nucléaire en échange d'une aide alimentaire américaine.

Selon un communiqué publié par l'agence de presse de presse officielle nord-coréenne, Washington a promis de fournir 240.000 tonnes d'"aide alimentaire" et d'envisager une aide supplémentaire, lors de pourparlers à Pékin la semaine dernière.

La Corée du Nord a accepté "un moratoire sur les essais nucléaires, les lancements de missiles à longue portée et les activités d'enrichissement d'uranium à Yongbyon et d'autoriser l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) à superviser le moratoire sur l'enrichissement d'uranium, tandis que continuent des pourparlers fructueux", a déclaré un porte-parole du ministère nord-coréen des Affaires étrangères à l'agence officielle.

Washington a fait une annonce similaire.

Selon Pyongyang, les Américains ont aussi accepté d'envisager la levée des sanctions contre la Corée du Nord et de lui fournir en priorité des centrales électriques.

Washington et Pyongyang ont tenu la semaine dernière des pourparlers à Pékin visant à reprendre les négociations à six sur la dénucléarisation de la péninsule coréenne. Ces discussions étaient les premières entre les deux pays depuis la mort du dirigeant nord-coréen Kim Jong-Il en décembre dernier.

En 2009, la Corée du Nord avait expulsé les inspecteurs de l'Agence internationale de l'énergie atomique de son site nucléaire de Yongbyon.

Pyongyang a mené en 2006 et 2009 des essais nucléaires et les spécialistes estiment que la Corée du Nord dispose de suffisamment de plutonium pour fabriquer entre six et huit armes nucléaires.