Syrie: Le référendum constitutionnel approuvé à 89,4% des voix

MONDE Pour l'opposition, il s'agit d'une mascarade électorale...

C.C. avec Reuters

— 

Le président syrien Bachar al-Assad et sa femme Asma, lors du vote du référendum constitutionnel, le 26 février 2012 à Damas (Syrie).
Le président syrien Bachar al-Assad et sa femme Asma, lors du vote du référendum constitutionnel, le 26 février 2012 à Damas (Syrie). — SANA SANA / REUTERS

Le référendum constitutionnel de dimanche en Syrie ouvrant la voie au pluralisme politique a recueilli 89,4% des voix, a annoncé ce lundi la télévision officielle.

Le taux de participation s'est établi à 57,4%, a précisé la télévision. Les diplomates qui ont observé l'organisation du vote ce week-end ont pourtant déclaré n'avoir vu qu'une poignée d'électeurs dans la dizaine de bureaux visités.

Une «étape importante» pour la Russie, une mascarade électorale pour l'opposition

La nouvelle Loi fondamentale prévoit de supprimer un article faisant du parti Baas de Bachar al-Assad le pilier de l'Etat et de la société, d'autoriser le pluralisme politique et de limiter la durée de la présidence à deux mandats de sept ans. Elle ne prend toutefois pas en compte les mandats passés du chef de l'Etat syrien, ce qui permettrait à ce dernier de se maintenir au pouvoir jusqu'en 2028. Des élections législatives devraient avoir lieu dans trois mois.

Le ministre russe des Affaires étrangères a qualifié le référendum «d'étape importante sur la voie des réformes», tandis que l'opposition syrienne et des pays occidentaux ont considéré qu'il s'agissait d'une mascarade qui a eu lieu alors que l'armée et les partisans du président Bachar al-Assad pilonnaient les quartiers de plusieurs villes rebelles, dont Homs.