Sénégal: Des membres du collectif «Y'en a marre» devant la justice

© 2012 AFP

— 

Des membres du mouvement de jeunes sénégalais Y'en a marre ont comparu mercredi à Dakar et plaidé non-coupable de "participation à une manifestation interdite", au moment ou devait se tenir un nouveau rassemblement interdit contre le président Abdoulaye Wade.
Des membres du mouvement de jeunes sénégalais Y'en a marre ont comparu mercredi à Dakar et plaidé non-coupable de "participation à une manifestation interdite", au moment ou devait se tenir un nouveau rassemblement interdit contre le président Abdoulaye Wade. — Seyllou afp.com

Sept membres du mouvement de jeunes sénégalais «Y'en a marre» devaient comparaître mercredi à Dakar pour «participation à une manifestation interdite», jour où l'opposition a appelé à un nouveau rassemblement contre le président Abdoulaye Wade interdit par les autorités.

Les dernières tentatives des opposants rassemblés au sein de Mouvement du 23 juin (M23, partis et organisations de la société civile) de participer au centre-ville de Dakar à des manifestations interdites se sont soldées par des violences entre manifestants et policiers, qui ont fait deux morts depuis le 17 janvier.

Les membres du collectif citoyen de jeunes «Y'en a marre» qui doivent comparaître ont été arrêtés pour avoir organisé le 16 février un sit-in permanent jusqu'au retrait de la candidature du chef de l'Etat, sur la Place de l'Obélisque à Dakar, interdit par les autorités.

Leur comparution prévue le matin n'avait toujours pas commencé en début d'après-midi et aucun de leurs partisans n'était visible aux alentours du tribunal de Dakar, a constaté un journaliste de l'AFP.