Algérie: Deux ONG américaines pour surveiller les élections législatives

Reuters

— 

L'Algérie acceptera pour la première fois la présence sur son territoire d'observateurs de deux ONG américaines, le Centre Carter et le National Democratic Institute (NDI), pour surveiller le déroulement des élections législatives du 10 mai.

«La nouveauté sera la présence d'observateurs internationaux de l'UE, de la Ligue arabe mais également d'ONG internationales comme le NDI et la Fondation Carter», a dit mardi à Reuters le ministre de l'Intérieur, Daho Ould Kabila.

Une nouvelle Constitution d’ici la fin de l’année

Il a précisé que le gouvernement, accusé par le passé de manipulation des urnes, n'aurait qu'un rôle logistique tandis que pour la première fois le processus électoral sera contrôlé par des juges et par des partis politiques.

La première mission du nouveau Parlement, a ajouté le ministre, sera de rédiger une nouvelle Constitution d'ici la fin de l'année.