La Corée du Nord menace de bombarder des îles sud-coréennes

Avec Reuters

— 

La Corée du Nord a menacé dimanche de bombarder plusieurs îles situées en mer Jaune près de sa frontière maritime avec la Corée du Sud si cette dernière viole ses eaux territoriales lors d'exercices navals qui doivent débuter lundi.

Si la Corée du Sud «entame une provocation militaire imprudente dans ces eaux, enfreignant la ligne de démarcation inviolable de la RPDC (République populaire démocratique de Corée), l'APC (Armée populaire de Corée) mènera rapidement des représailles sans pitié», indique l'armée nord-coréenne citée par l'agence officielle KCNA.

L'APC appelle également les civils vivant sur cinq îles situées près de la zone séparant les deux Etats ennemis de la péninsule à évacuer les lieux avant le début des manoeuvres.

La Corée du Nord a menacé plusieurs fois sa voisine de représailles armées à l'occasion de ces exercices navals.

La presse sud-coréenne avait rapporté la semaine passée que l'armée sud-coréenne et l'armée américaine allaient procéder à cinq jours d'exercices anti-sous-marins.

La mise en garde, diffusée dimanche, rappelle également les bombardements qui avaient touché en novembre 2010 l'île sud-coréenne de Yeonpyeong, faisant quatre morts dont deux civils.

Cette attaque avait été la première à faire des victimes civiles depuis la fin de la guerre de Corée en 1953