Le journal du Vatican dénonce les «loups» à l'origine de fuites

Avec Reuters

— 

Le journal du Vatican, l'Osservatore Romano, dénonce mercredi dans un éditorial les «loups» à l'origine des fuites de documents confidentiels qui alimentent ce que les médias nomment désormais le «Vatileaks». Ces fuites concernent notamment certaines opérations financières du Vatican et de sa banque, sur fond de rivalités au sein de la hiérarchie du Saint-Siège.

L'Osservatore Romano souligne que le pape Benoît XVI n'est pas homme «à reculer devant les loups» et qu'il sait faire face à de tels «comportements irresponsables et indignes», visant à la fois les auteurs des fuites et ceux qui les utilisent à des fins malveillantes. L'organe du Vatican ajoute que les épreuves actuelles sont aussi une occasion pour l'Eglise catholique de se purifier.

Le journal Il Fatto Quotidiano, qui a publié la plupart des documents concernant la banque du Vatican, a rendu publiques mercredi plusieurs lettres confidentielles révélant apparemment des dissensions au sein de la hiérarchie vaticane sur le degré de transparence à accorder à certaines opérations.