Russie: Le chef d'un groupe islamiste tué

Reuters

— 

Les forces de sécurité russes ont abattu le chef d'un groupe islamiste du Nord-Caucase accusé d'avoir planifié un attentat suicide à Moscou en 2009, rapporte ce mercredi un journal russe.

Le corps d'Ibragimkhalil Daudov a été retrouvé dans une forêt mardi, écrit Kommersant. Il avait été blessé ce week-end au cours d'un raid de la police contre la maison où il se cachait dans la république sécessioniste du Dagestan.

Sa femme tuée par la bombe qu’elle portait

Quatre rebelles islamistes avaient été tués au cours de l'opération, précise le journal, citant des sources sécuritaires. Leur chef avait réussi à prendre la fuite, mais grièvement blessé, il a succombé à ses blessures et au froid glacial.

Les services de sécurité n'ont fait aucun commentaire pour le moment.

Ibragimkhalil Daudov était accusé d'avoir envoyé son épouse et une autre femme à Moscou en 2009 pour commettre un attentat suicide pendant les fêtes du Nouvel an près du Kremlin. Mais la bombe avait explosé prématurément dans la banlieue de la capitale russe, tuant la femme du chef rebelle.