Etats-Unis: Obama propose un compromis sur la contraception

Reuters
— 

La Maison blanche a proposé ce  vendredi que le financement de la contraception soit assumé par les assureurs lorsque les organisations religieuses refusent de le couvrir pour leurs employées.

Ce compromis vise à répondre aux inquiétudes exprimées par les instances religieuses aux Etats-Unis, qui se sont vivement opposées au projet initial du président Barack Obama. Ce dernier voulait contraindre tous les employeurs, y compris les organisations religieuses telles que certains hôpitaux ou universités, à fournir à leurs employées une assurance santé couvrant notamment les frais de contraception.

"Dans le cadre de la nouvelle politique annoncée aujourd'hui, les femmes auront un accès préventif gratuit aux soins, y compris pour la contraception, quel que soit l'endroit où elles travaillent", écrit la Maison blanche dans un communiqué. "Si une femme travaille pour un employeur religieux refusant de fournir un accès à la contraception dans le cadre de son assurance santé, l'employeur religieux ne sera pas tenu de fournir une couverture pour la contraception mais l'assureur de la société sera tenu de fournir des soins contraceptifs gratuits", ajoute-t-elle.