Yémen: Saleh promet de rentrer au pays avant la présidentielle

Reuters
— 

Le président yéménite sortant Ali Abdallah Saleh, actuellement soigné aux Etats-Unis, a promis mardi de rentrer dans son pays avant l'élection prévue le 21 février pour désigner son successeur.

Saleh a manifesté à plusieurs reprises son souhait de revenir au Yémen, mais un retour avant le scrutin relancerait les doutes quant à son engagement à céder le pouvoir, dans le cadre du plan de paix conclu sous l'égide du Conseil de coopération du Golfe. Après 33 ans à la tête de l'Etat, il a formellement cédé ses pouvoirs en novembre à son vice-président Abd-Rabbou Mansour Hadi avant de se rendre aux Etats-Unis pour y soigner des blessures contractées lors de l'attentat commis l'an dernier au palais présidentiel de Sanaa.

«Je reviendrai sur le sol de la nation à la fin de mon traitement pour être présent lors de l'élection», dit-il dans un communiqué diffusé sur le site Internet du ministère de la Défense.