Soudan du Sud: Total se prépare à reprendre sa prospection

Reuters

— 

La compagnie pétrolière française Total a fait savoir vendredi qu'elle se préparait à reprendre ses activités de prospection au Soudan du Sud.

«Total confirme qu'à la suite de l'indépendance de la République du Soudan du Sud le 9 juillet 2011 et de la levée des sanctions qui s'en est suivie, il se prépare actuellement à la reprise d'activité de prospection sur le Bloc B avec les autorités de la République, reconnue internationalement, du Soudan du Sud», a indiqué à Reuters par email une porte-parole.

«Un programme de travail préparatoire doit être envoyé prochainement aux autorités sud-soudanaises pour approbation. Pour ce motif, il est prématuré à ce stade d'en dire plus sur le sujet», a ajouté la porte-parole.

Total a une participation de 32,5% dans le Bloc B, qui se situe pour l'essentiel dans l'Etat de Jonglei. Le pétrolier français avait signé un accord de prospection et de partage de production avec le gouvernement du Soudan en 1980.

Il avait suspendu ses opérations de prospection en 1985, en raison d'une insécurité grandissante due à la guerre civile, lit-on sur son site Internet.

Le Soudan du Sud a accédé officiellement à l'indépendance le 9 juillet, conformément à un accord de paix conclu en 2005 avec Khartoum pour en finir avec des décennies de guerre civile.

Depuis que le Soudan du Sud a acquis son indépendance, les deux voisins ne parviennent pas à s'entendre sur la répartition des richesses tirées du pétrole, extrait aux trois quarts dans le Sud. Le différend porte notamment sur le montant des frais de transit pour permettre l'exportation du pétrole sud-soudanais via le territoire soudanais.