Egypte: Les deux touristes américaines enlevées ce vendredi ont été libérées

Reuters

— 

Deux touristes américaines enlevées dans la péninsule égyptienne du Sinaï ce vendredi matin ont été libérées au bout de quelques heures et confiées à l'armée, a-t-on appris auprès des services de sécurité égyptiens.

Les deux femmes faisaient partie d'un groupe de cinq personnes se rendant du monastère de Sainte-Catherine, dans le centre du Sinaï, à la station balnéaire de Charm el Cheikh. Elles avaient été kidnappées par des individus armés de mitraillettes qui ont fait stopper leur minibus.

Espoir de rançon

Les ravisseurs ont d'abord détroussé les touristes, avant de revenir s'emparer des deux femmes et de les emmener dans les montagnes. Ils espéraient obtenir une rançon, précise-t-on de source sécuritaire.

Les conditions de sécurité dans la péninsule se sont dégradées depuis le renversement du président Hosni Moubarak au cours du soulèvement populaire d'il y a un an. Les bédouins du Sinaï, qui s'estiment discriminés par le pouvoir central, ont attaqué à plusieurs reprises ces derniers mois des commissariats et bloqué des routes pour exprimer leur colère et réclamer la libération de prisonniers.