Soudan du Sud: Une trentaine de morts dans une fusillade lors d'une rencontre de conciliation

© 2012 AFP

— 

Une trentaine de personnes ont été tuées mercredi au Soudan du Sud dans une fusillade survenue lors d'une rencontre de conciliation entre communautés rivales, destinée à apaiser un conflit meurtrier à propos de vol de bétail, ont annoncé vendredi des responsables à l'AFP.
Une trentaine de personnes ont été tuées mercredi au Soudan du Sud dans une fusillade survenue lors d'une rencontre de conciliation entre communautés rivales, destinée à apaiser un conflit meurtrier à propos de vol de bétail, ont annoncé vendredi des responsables à l'AFP. — Hannah Mcneish afp.com

Une trentaine de personnes ont été tuées mercredi au Soudan du Sud dans une fusillade survenue lors d'une rencontre de conciliation entre communautés rivales, destinée à apaiser un conflit meurtrier à propos de vol de bétail, ont annoncé ce vendredi des responsables à l'AFP.

Selon le ministre de l'Information de l'Etat d'Unité (nord du Soudan du Sud), où s'est déroulée la fusillade, 37 personnes ont été tuées. Des responsables onusiens ont confirmé la fusillade, mais n'ont pu fournir de bilan.

«L'affrontement a commencé et personne ne sait pourquoi»

Mercredi, l'ONU avait transporté par avion des responsables locaux à Mayendit, ville reculée de l'Etat d'Unité, qui se réunissaient pour tenter d'apaiser les tensions après de récents raids meurtriers pour du vol de bétail entre communautés des Etats frontaliers d'Unité, de Warrap et de Lakes.

Samedi 28 janvier, selon le ministre sud-soudanais de l'Intérieur, Alison Manani Magaya, des hommes armés de l'ethnie Nuer, venus d'Unité, avaient attaqué des campements Dinka dans l'Etat voisin de Warrap, tuant 79 personnes, dont des femmes et des enfants.

Lors de la réunion, mercredi, «les gens ont commencé à se tirer dessus (...) l'affrontement a commencé et personne ne sait pourquoi», a déclaré à l'AFP Chol Tong Mayay, gouverneur de Lakes, disant avoir recueilli plusieurs témoignages oculaires. Il a indiqué que 22 personnes de l'Etat de Lakes avaient été tuées et 24 blessées, mais n'a pu se prononcer sur le nombre de victimes dans les communautés rivales.