Syrie: Une manifestation dispersée à Hama, 30 ans après le massacre

Reuters

— 

Les forces de sécurité syriennes sont intervenues ce vendredi à Hama pour disperser une manifestation en souvenir du massacre de plus de 10.000 personnes il y a 30 ans dans cette ville du centre-ouest de la Syrie.

Un manifestant a été tué par balles, rapporte l'opposition. Celle-ci avait prévu de manifester dans tout le pays après la grande prière du vendredi avec comme mot d'ordre «Hama, pardonne nous!».

Ballons rouges

En février 1982, les forces du président Hafez al Assad, père de l'actuel chef de l'Etat Bachar al Assad, avaient écrasé dans le sang un soulèvement islamiste à Hama, à environ 200 km au nord de Damas.

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), une ONG basée en Grande-Bretagne, les forces de sécurité ont dispersé les manifestants rassemblés dans le quartier de Djanoub al Malaab, qui voulaient lâcher mille ballons rouges, symboles des victimes d'il y a 30 ans. Jeudi, des habitants avaient déversé de la peinture rouge dans les rues de Hama pour rappeler la tragédie de 1982.