Chine: Angela Merkel empêchée de dîner avec un défenseur des droits de l'homme

Avec Reuters

— 

Un défenseur chinois des droits de l'homme a déclaré que la police l'avait empêché de participer à un dîner que donnait à Pékin la chancelière allemande Angela Merkel, laquelle effectue une visite de trois jours en Chine.

Un responsable allemand, s'exprimant sous le sceau de l'anonymat, a déclaré ce vendredi que cet avocat, Mo Shaoping, avait bien «été invité mais n'était pas venu». Mo Shaoping a précisé avoir été invité à dîner jeudi soir en compagnie d'Angela Merkel pour discuter des questions de justice en Chine et des problèmes auxquels sont confrontés les avocats.

«Nous ne pouvons pas autoriser que des voix différentes s'élèvent en ce moment»

Cet incident est de nature à attirer de nouveau l'attention sur les droits de l'homme en Chine, sujet sur lequel la chancelière allemande a déclaré jeudi avoir eu un «dialogue franc» avec ses interlocuteurs chinois. Des responsables de la sécurité, invoquant «des ordres venus d'en haut», ont dit à Mo qu'il n'était pas autorisé à rencontrer jeudi Merkel. «Ils m'ont dit: "Le XVIIIe congrès du Parti est en préparation, nous devons maintenir la stabilité, nous ne pouvons pas autoriser que des voix différentes s'élèvent en ce moment"», a déclaré l'avocat.

Le parlement chinois doit se réunir en session début mars, occasion souvent utilisée par les autorités comme prétexte pour opérer un tour de vis et durcir la lutte contre les dissidents.