Somalie: La famine est terminée, selon l'ONU

Avec Reuters

— 

Une récolte exceptionnelle à la suite de bonnes pluies combinée aux livraisons de vivres effectuées par des ONG caritatives a mis fin à la famine qui régnait dans certaines régions de Somalie, même si la situation demeure fragile et pourrait se dégrader de nouveau, ont fait savoir ce vendredi les Nations unies.

L'ONU avait déclaré l'état de famine en juillet dernier dans deux régions du sud de la Somalie, avant d'étendre cet avis en septembre à six des huit régions de ce pays en proie à l'anarchie. Les Nations unies avaient tout d'abord parlé de 750.000 Somaliens menacés par la famine, avant de diviser par trois ce chiffre en novembre. Six mois après l'annonce de la famine, quatre millions de Somaliens avaient besoin d'une aide alimentaire. L'ONU a ramené désormais ce chiffre à 2,34 millions.

«Les progrès sont fragiles et risquent d'être réduits à néant si l'aide vient à s'interrompre», a déclaré Mark Bowden, coordinateur humanitaire des Nations unies pour la Somalie. Si les livraisons d'aide à 180.000 déplacés vivant dans des camps de la capitale Mogadiscio a amélioré localement la situation, les combats dans le sud et le centre du pays continuent de gêner les fournitures de vivres aux régions les plus touchées par les pénuries alimentaires.