Un raid israélien contre le nucléaire iranien possible dès avril, selon les Etats-Unis

Avec Reuters

— 

Le secrétaire américain à la Défense, Leon Panetta, juge que la possibilité d'un raid israélien contre les installations nucléaires iraniennes dès le mois d'avril gagne en crédibilité, ont rapporté des médias américains jeudi.

Le Washington Post a été le premier à se faire l'écho de l'inquiétude croissante du patron du Pentagone. La chaîne d'information continue CNN a elle aussi fait part de ce constat, citant un haut responsable de l'administration Obama. «Panetta pense qu'il existe une forte probabilité qu'Israël frappera l'Iran en avril, mai ou juin - avant que l'Iran n'entre dans ce que les Israéliens qualifient de "zone d'immunité" pour commencer à assembler une bombe nucléaire», écrit le Washington Post.

«Très prochainement, redoutent les Israéliens, les Iraniens auront stocké suffisamment d'uranium enrichi dans des entrepôts souterrains profondément enterrées, et seuls les Etats-Unis pourraient alors les stopper militairement», poursuit le journal sous la plume d'un de ses éditorialistes, David Ignatius.