Cambodge: L'ancien khmer rouge Douch condamné à la prison à perpétuité en appel

JUSTICE Il avait été condamné à une peine de 19 ans de prison en première instance...

Avec Reuters

— 

Kaing Gek Eav, alias «Douch», l'ex-chef de la prison de Phnom Penh (Cambodge) sous le régime des Khmers rouges (1975-79), le 3 février 2012.
Kaing Gek Eav, alias «Douch», l'ex-chef de la prison de Phnom Penh (Cambodge) sous le régime des Khmers rouges (1975-79), le 3 février 2012. — H.SINITH / AP / SIPA

L'ancien khmer rouge Kaing Guek Eav, alias Douch, qui commandait la prison de Tuol Sleng, a été condamné ce vendredi en appel à la prison à perpétuité par le tribunal spécial soutenu par les Nations unies.

En première instance, en juillet 2010, Douch avait été condamné à 35 ans de prison, une peine aussitôt ramenée à 19 ans en raison des années qu'il avait déjà passées en détention militaire. Il avait fait appel en arguant qu'il n'occupait pas un poste de commandement au sein du pouvoir khmer rouge. Les procureurs avaient également fait appel, protestant contre une peine qu'ils trouvaient trop clémente.

«La peine doit être sévère pour éviter des crimes similaires»

La Chambre de la Cour suprême a jugé vendredi que Douch devait être tenu pour responsable de la mort des 14.000 détenus de Tuol Sleng, près de Phnom Penh, sous le régime des Khmers rouges (1975-79). «La peine doit être sévère pour éviter des crimes similaires, sans aucun doute parmi les pires de l'histoire de l'humanité», a déclaré le président de la cour, Kong Srim.

La prison de Tuol Sleng, a-t-il ajouté, était une «usine de la mort». Douch, aujourd'hui âgé de 69 ans, a été jugé coupable de meurtre, torture, viol et crimes contre l'humanité.