Le chef du Hamas Ismail Haniyeh en visite en Iran et dans les pays du Golfe

Reuters

— 

Le chef du gouvernement du Hamas dans la bande de Gaza, Ismail Haniyeh, a quitté ce lundi la bande de Gaza pour se rendre en Iran et dans les pays du Golfe, poursuivant l'offensive diplomatique du mouvement islamiste palestinien depuis les bouleversements qui ont secoué le monde arabe.

Taher al Nono, porte-parole du Mouvement de résistance islamique, a précisé qu'Ismail Haniyeh, qui voyage via l'Egypte, se rendait à Téhéran à l'invitation du président Mahmoud Ahmadinejad. Il n'a donné aucune précision sur le programme de la visite.

Fondé en 1987, le Hamas, considéré par Israël, les Etats-Unis et l'Union européenne comme une organisation terroriste, est soutenu depuis des années par l'Iran, allié de Damas. Mais son financement - jusqu'à 300 millions de dollars par an fournis par Téhéran - serait bloqué depuis août dernier, selon une source diplomatique interrogée par Reuters, alors que la République islamique est soumise à des sanctions internationales visant son programme nucléaire. Ismail Haniyeh doit également se rendre au Qatar, en opposition ouverte avec le régime syrien de Bachar al Assad.