Etats-Unis: Deux Britanniques interdits de séjour après une blague sur Twitter

Bérénice Dubuc

— 

Deux Britanniques ont été empêchés d'entrer sur le territoire américain à cause de blagues échangées sur le réseau social Twitter, rapporte le Sun ce lundi. Alors qu'ils préparaient leur voyage vers Los Angeles, Leigh Van Bryan, 26 ans, et Emily Bunting, 24 ans, avaient en effet fait quelques blagues sur Twitter, indiquant dans l'un d'eux: «Free this week, for quick gossip/prep before I go and destroy America». Le Department of Homeland Security a interprété le mot «destroy» («détruire») au sens premier du terme.

A leur arrivée à l'aéroport international de Los Angeles, les deux amis ont été arrêtés par la police anti-terroriste, qui avait repéré les messages plusieurs semaines avant leur arrivée. Leigh, qui avait aussi menacé de «déterrer Marilyn Monroe», a raconté au tabloïd britannique qu'ils avaient été traîtés comme deux terroristes, malgré leurs tentatives d'explication («destroy» est aussi un mot d'argot britannique pour «faire la fête»).

Suspectés de «complot en vue de commettre un crime», les deux amis ont été placés sous la garde d'hommes armés pendant cinq heures, avant d'être menottés et mis dans un car avec des immigrés illégaux, destination: des cellules où ils ont passé la nuit séparés. Leigh a de son côté dormi dans une cellule avec des dealers mexicains. Le lendemain, après douze heure de détention, ils ont été remis dans un avion, direction leur Royaume-Uni natal.