Syrie: 6 agents de sécurité et 4 civils tués dans le sud

© 2012 AFP

— 

Six agents de sécurité et quatre civils ont été tués lundi dans des affrontements à Hirak, dans la province de Deraa (sud), berceau de la contestation contre le régime du président Bachar al-Assad, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).
Six agents de sécurité et quatre civils ont été tués lundi dans des affrontements à Hirak, dans la province de Deraa (sud), berceau de la contestation contre le régime du président Bachar al-Assad, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). — afp.com

Six agents de sécurité et quatre civils ont été tués ce lundi dans des affrontements à Hirak, dans la province de Deraa (sud), berceau de la contestation contre le régime du président Bachar al-Assad, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Des soldats dissidents ont attaqué lundi un minibus transportant six agents de sécurité en route pour procéder à des arrestations à Hirak, tuant tous les passagers. Deux chars sont ensuite entrés dans la ville et ont ouvert le feu, tuant trois civils", a précisé cette organisation basée au Royaume-Uni. A Saïda, un civil a été tué par des tirs aveugles à Saïda, dans la même région, selon la même source.

Des affrontements violents entre l'armée et des soldats dissidents se déroulaient lundi matin à Hirak, ainsi que plus au sud, à Kharbet Ghazalé et Saïda ainsi qu'à Nassib, un village frontalier de la Jordanie, a ajouté l'OSDH.