Des hommes armés ont de nouveau attaqué un commissariat lundi dans la ville de Kano (nord du Nigeria), où le groupe islamiste Boko Haram est très actif, provoquant une bataille rangée à l'aube, selon des habitants.
Des hommes armés ont de nouveau attaqué un commissariat lundi dans la ville de Kano (nord du Nigeria), où le groupe islamiste Boko Haram est très actif, provoquant une bataille rangée à l'aube, selon des habitants. — afp.com

Monde

Nigeria: Un commissariat à nouveau attaqué par des hommes armés à Kano

Des hommes armés ont de nouveau attaqué un commissariat ce lundi dans la ville de Kano (nord du Nigeria), où le groupe islamiste Boko Haram est très actif, provoquant une bataille rangée à l'aube, selon des habitants. C'est la seconde fois en trois jours que le commissariat de Mandawari est attaqué.

"C'était fou. Ces gars sont venus en moto et ont ouvert le feu sur le poste de police, mais ils se sont heurtés à une forte résistance de la police, et le tout a duré 20 minutes", a déclaré à l'AFP Jamilu Muhammad, un voisin du poste de police.

Le même commissariat avait été la cible de tirs vendredi soir lors d'une attaque qui avait fait deux blessés graves chez les policiers. La crainte de nouvelles violences à Kano reste vive après la menace du chef présumé du groupe islamiste Boko Haram de lancer de nouvelles attaques, une dizaine de jours après celles qui y ont fait 185 morts.