Des tirs de l'armée font 12 tués en périphérie de Damas

Avec Reuters

— 

Les forces de sécurité syriennes ont tué au moins 12 personnes et en ont blessé 30 autres dans les bombardements de faubourgs de Damas passés sous le contrôle des insurgés, indiquent des militants opposés au président Bachar al Assad.

La moitié des tués étaient des civils, les autres étant des déserteurs qui avaient rejoint les rangs de l'Armée syrienne libre, ajoutent-ils.

Les victimes ont été touchées par des tirs de défense anti-aérienne et de mortier visant les quartiers de Sakba, Hammouria et Kfar Batna dans la partie orientale de la capitale.