L'armée nigériane dit avoir tué 11 membres de Boko Haram

— 

L'armée nigériane a abattu 11 membres présumés de la secte islamiste Boko Haram samedi lors d'une fusillade à un poste de contrôle à Maiduguri, dans le nord-est du Nigeria, ont annoncé les autorités.

Boko Haram a, selon l'ONG Human Rights Watch, tué plusieurs centaines de personnes depuis le lancement de son insurrection contre le gouvernement fédéral nigérian en 2009. Une attaque lancée par la secte le 20 janvier dans la ville de Kano a fait 186 morts.

«Onze membres de BH (Boko Haram) ont été tués par balles par la JTF (Joint task-force) aujourd'hui à Maiduguri, au cours d'une fusillade survenue à un poste de contrôle lors d'une opération de contrôle et de fouille», a déclaré à Reuters le colonel Victor Ebhamelehe.