Nigeria: Le groupe islamiste Boko Haram profère de nouvelles menaces

© 2012 AFP

— 

Photo postée le 26 janvier 2012 sur YouTube qui présenterait Abubakar Shekau, le chef du mouvement islamiste Boko Haram portant notamment un gilet pare-balles
Photo postée le 26 janvier 2012 sur YouTube qui présenterait Abubakar Shekau, le chef du mouvement islamiste Boko Haram portant notamment un gilet pare-balles — - afp.com

Le chef présumé du mouvement islamiste Boko Haram a menacé de lancer de nouvelles attaques au Nigeria, où les forces de sécurité étaient vendredi à la recherche d'un ingénieur allemand enlevé la veille près de la grande métropole du Nord, Kano.

Dans un enregistrement diffusé jeudi sur YouTube, Abubakar Shekau a également revendiqué la série d'attaques spectaculaires qui a plongé Kano dans le chaos le 20 janvier et fait au moins 185 morts quand des assaillants ont jeté des bombes et ouvert le feu sur plusieurs commissariats notamment.

«Nos membres ont été arrêtés et torturés»

"Nous sommes responsables" de ces attentats, a-t-il déclaré dans un message audio dont l'authenticité ne pouvait être confirmée dans l'immédiat.

"Nous avons attaqué les centres de la sécurité parce que nos membres ont été arrêtés et torturés", dit une voix qui paraît être celle d'Abubakar Shekau, sur une image de lui, enturbanné et attrapant une AK47.

Boko Haram multiplie depuis des mois les attentats de plus en plus meurtriers, visant tour à tour les Nations unies, des églises, des bars, l'armée, la police et d'autres symboles du pouvoir. Les autorités ont jusqu'à présent échoué à mettre fin à ce cycle de violences et Abubakar Shekau prévient que des centres scolaires pourraient dorénavant être ciblés.