Pénaliser le négationnisme

©2006 20 minutes

— 

Une loi pour sanctionner le négationnisme du génocide arménien au même titre que celui de la Shoah. Les députés français débattent aujourd'hui à l'Assemblée nationale d'une proposition de loi du PS qui irrite la Turquie. Le texte prévoit un an d'emprisonnement et une amende de 45 000 euros en cas de négation du génocide arménien.

Ce texte viendrait renforcer la loi du 29 janvier 2001, qui reconnaît les massacres des Arméniens comme le premier génocide du xxe siècle. Une très large majorité des députés UMP y étant opposée, le texte ne sera vraisemblablement pas adopté.

La Turquie réfute catégoriquement le génocide de 1,2 à 1,5 million d'Arméniens, mais admet les massacres de 300 000 personnes. Il s'agissait de « légitime défense », répète Ankara, qui assure que les Arméniens combattaient contre l'Empire ottoman, aux côtés des Russes.