Israël ne doit pas faire l'autruche face à l'Iran

Avec Reuters

— 

Evoquant les leçons de la Shoah et le danger d'un Iran possédant l'arme atomique, Benjamin Netanyahou a déclaré mardi qu'Israël ne devrait hésiter à agir seul pour contrecarrer toute menace à son existence.

Prenant la parole devant la Knesset à trois jours de la Journée, vendredi, du souvenir de l'Holocauste, le Premier ministre israélien a salué la décision de l'Union européenne, lundi, de décréter un embargo pétrolier sur les importations de brut iranien. «Mais en ce jour de coopération internationale et succès important face à l'Iran, je souhaite rappeler à chacun la grande leçon de l'Holocauste visant notre peuple -à savoir qu'en cas de menace contre notre existence, il ne faut pas laisser notre destin entre les mains de tiers», a-t-il dit. «Lorsque notre destin est en jeu, notre devoir est de ne compter que sur nous-mêmes».

Appel pour un durcissement des sanctions

Dans son discours, Netanyahou a réitéré son appel de longue date en faveur d'un durcissement des sanctions frappant l'Iran, ajouté à «une option militaire crédible», pour dissuader Téhéran d'acquérir un arsenal atomique. Il a toutefois relevé que son gouvernement n'était pas sur le point de renoncer à des efforts diplomatiques pour amener la République islamique à renoncer à ses ambitions.

Pour l'orateur, l'une des leçons de la Shoah est qu'Israël doit «forger autant d'alliances dans le monde qu'il est possible» pour agir contre toute menace à son existence. Mais il a ajouté: «Nous ne devons pas faire l'autruche. Le régime iranien demande ouvertement la destruction d'Israël, planifie et agit en faveur de la destruction de notre Etat. La leçon qu'il faut en tirer, c'est que les nations du monde doivent se réveiller".