Explosion de quatre voitures piégées à Bagdad, 14 morts

Avec Reuters

— 

Quatre voitures piégées ont explosé mardi dans des quartiers majoritairement chiites de Bagdad, faisant 14 morts et 75 blessés, a-t-on appris auprès de la police et des hôpitaux.

Une première explosion s'est produite à proximité d'un groupe d'ouvriers à Sadr City, faisant huit morts et 24 blessés. Une deuxième déflagration au niveau d'une intersection dans le même quartier, situé dans le nord-ouest de la capitale irakienne, a fait trois morts et 26 blessés. Les deux autres attentats ont fait trois morts et 25 blessés. L'un des véhicules a explosé près de deux écoles dans le quartier de Choula, l'autre sur une rue commerçante à Hourriya.

Les attentats à la bombe visant la communauté chiite se sont multipliés en Irak depuis le retrait des forces américaines fin 2011 sur fond de tensions entre chiites et sunnites au sein du fragile gouvernement d'union nationale dirigé par le chiite Nouri al Maliki. Le niveau de violence a considérablement diminué depuis les affrontements interreligieux de 2006-2007 mais les insurgés sunnites et les milices armées chiites continuent de mener des attaques parfois sanglantes.