Yémen: Le président Saleh voudrait s'installer à Oman

Avec Reuters

— 

Le président yéménite Ali Abdallah Saleh, parti aux Etats-Unis pour suivre un traitement médical, voudrait s'installer à Oman mais le sultanat hésiterait à l'accueillir de crainte de nuire à ses relations avec le futur gouvernement de Sanaa, a-t-on appris mardi de source diplomatique à Mascate. Assuré de l'immunité en cas de transition politique, il a quitté dimanche Sanaa pour les Etats-Unis, après une escale dans la capitale omanaise.

Dans une allocution avant de quitter son pays, il a promis de revenir au Yémen mais de source diplomatique à Mascate on assure que le président, contesté par la rue depuis un an et qui a finalement accepté un plan de sortie de crise mis au point par les pays du Golfe et appuyé par les Etats-Unis, a demandé à s'installer à Oman. De source proche du gouvernement omanais, on ne confirme ni n'infirme cette demande mais on ne cache pas que le gouvernement de Mascate est avant tout soucieux de ne pas compromettre ses futures relations avec le pouvoir qui s'installera à Sanaa.

Saleh a été grièvement blessé le 3 juin dans un attentat et a été hospitalisé pendant plusieurs semaines en Arabie saoudite.