Syrie: Le pouvoir est décidé à combattre les «groupes armés»

© 2012 AFP

— 

La Syrie refuse désormais "les solutions arabes" à la crise, a déclaré mardi le ministre syrien des Affaires étrangères Walid Mouallem, en rejetant le nouveau plan pour lequel la Ligue arabe a demandé l'appui de l'ONU.
La Syrie refuse désormais "les solutions arabes" à la crise, a déclaré mardi le ministre syrien des Affaires étrangères Walid Mouallem, en rejetant le nouveau plan pour lequel la Ligue arabe a demandé l'appui de l'ONU. — Louai Beshara afp.com

Le ministre syrien des Affaires étrangères Walid Mouallem a affirmé ce mardi que le régime était déterminé à combattre les «groupes armés» accusés de semer le chaos en Syrie.

«Il est du devoir du gouvernement syrien de décider de ce qui est nécessaire pour traiter avec ces groupes armés qui sèment (le chaos) dans certains gouvernorats», a affirmé Walid Mouallem lors d'une conférence de presse à Damas.