Le Soudan du Sud accuse Khartoum de le priver de 815 millions de dollars

Reuters

— 

Le président du Soudan du Sud a accusé ce lundi le Soudan d'avoir privé son pays de l'équivalent de 815 millions de dollars de revenus pétroliers.

"Au total, l'argent, que le gouvernement du Soudan a pillé depuis décembre, s'élève approximativement à 815 millions de dollars" a déclaré le président Salva Kiir au Parlement.

"Etant donné nos rapports avec le gouvernement du président Béchir, nous sommes conscients que malheureusement l'interruption des revenus (pétroliers) pourra durer des mois", a ajouté le chef de l'Etat sud-soudanais.

A Khartoum, la ministre de l'Information, Sana Hamad, a déploré les propos tenus par Salva Kiir tout en émettant l'espoir que les deux voisins parviennent à régler le litige avec l'aide de l'Union africaine, rapporte l'agence de presse officielle soudanaise Suna.

"Le gouvernement du Soudan réaffirme son attachement à la rercherche de bonnes relations basées sur une coopération bilatérale pour le bien de nos deux peuples amis", a-t-elle ajouté.