Naufrage du Costa Concordia: Le commandant n'était sous l'emprise d'aucune drogue

ENQUÊTE es analyses toxicologiques n'ont en tout cas rien décelé...

Julien Ménielle avec Reuters

— 

Photo non datée du commandant Francesco Schettino.
Photo non datée du commandant Francesco Schettino. — OLYCOM/SIPA

Inutile d’aller chercher du côté des analyses toxicologiques pour trouver une explication à l’attitude du commandant du Concordia: ses examens sont négatifs. L’avocat de Francesco Schettino, qui était à la tête du navire lorsqu’il s’est échoué le 13 janvier, a affirmé ce lundi que les recherches pratiquées n’ont décelé aucune drogue dans l’organisme de son client.

En pleine possession de ses moyens

«Nous n'avions aucun doute là-dessus», a précisé l’avocat. C’est donc en pleine possession de ses moyens que Francesco Schettino a longé les côtes, qu’il a tardé à prévenir les garde-côtes et qu’il a refusé de retourner à bord pour superviser l’évacuation des 4.200 passagers. «En ce qui nous concerne, c’est quelqu’un qui n’a jamais bu d’alcool», a par ailleurs affirmé à 20 Minutes le président de Costa Croisières France.

Le commandant Schettino, assigné à résidence, a cependant été inculpé d'homicides et d'abandon de poste. Chargé de toutes parts, il s’est défendu ce week-end en affirmant que c’est la compagnie elle-même qui l’a contraint à s’approcher au plus près des côtes, pour faire «de la publicité» à Costa Croisières.