Moscou garde l'espoir d'une relance des discussions sur l'Iran

Avec Reuters

— 

Les autorités russes estiment qu'il reste une bonne chance de reprendre les pourparlers avec l'Iran sur son programme nucléaire en dépit de l'embargo décidé par les Européens sur le pétrole iranien, a déclaré lundi le ministre russe des Affaires étrangères. «Nous avons encore un solide espoir de reprendre ces discussions dans le plus proche avenir», a déclaré à la presse Sergueï Lavrov. Moscou, a-t-il ajouté, tentera de dissuader à la fois l'Iran et les puissances occidentales de prendre des mesures contraires au but recherché.

Les pourparlers menés par le groupe P5+1 (les cinq membres permanent du Conseil de sécurité -Etats-Unis, Russie, Chine, France et Grande-Bretagne- et l'Allemagne) avec l'Iran visent à freiner le programme nucléaire de la république islamique et à balayer les soupçons sur son possible caractère militaire. Il n'y a plus eu de discussions dans ce cadre de depuis l'échec de la conférence d'Istanbul il y a un an.