Vers une défense européenne

© 20 minutes

— 

Malgré les assurances répétées sur leur volonté de ne pas concurrencer l’Otan, la France, l’Allemagne, la Belgique et le Luxembourg ont jeté, hier à Bruxelles, les bases d’une avant-garde européenne de la défense, largement autonome vis-à-vis des Etats-Unis. Les quatre pays ont proposé la mise en place, d’ici à 2004, d’un « noyau de capacité collective » européenne, capable de conduire des opérations militaires, sans l’aide de l’Alliance.