USA: sous pression, Romney va publier sa feuille d'impôts cette semaine

© 2012 AFP

— 

En Floride, M. Romney part avec une longueur d'avance dans les sondages avec 40,5% d'intentions de vote contre 22% à M. Gingrich, selon une moyenne de plusieurs sondages publiés ces derniers jours et réalisée par le site RealClearPolitics. Mais en Caroline du Sud, les sondages le donnaient aussi gagnant une semaine avant le scrutin.
En Floride, M. Romney part avec une longueur d'avance dans les sondages avec 40,5% d'intentions de vote contre 22% à M. Gingrich, selon une moyenne de plusieurs sondages publiés ces derniers jours et réalisée par le site RealClearPolitics. Mais en Caroline du Sud, les sondages le donnaient aussi gagnant une semaine avant le scrutin. — Emmanuel Dunand afp.com

Le candidat à l'investiture républicaine pour la présidentielle américaine de novembre Mitt Romney a promis dimanche qu'il publierait sa feuille d'impôts cette semaine, cédant ainsi aux demandes en ce sens de ses adversaires à moins de 10 jours de la primaire de Floride.

"Certains vont essayer de trouver quelque chose à y redire, mais nous payons tous nos impôts et je suis certain que tout le monde trouvera qu'il s'agit d'une somme conséquente", a dit sur la chaîne Fox News Mitt Romney, qui s'est incliné face à Newt Gingrich samedi lors de la primaire républicaine de Caroline du Sud.

"Nous allons publier notre feuille d'impôts sur internet, tout le monde pourra la voir. Cela apportera un certain nombre d'informations afin que tout le monde comprenne que mes sources de revenus sont exactement telles que décrites dans la déclaration de situation financière que nous avons publiée il y a plusieurs mois", a souligné M. Romney.

L'ancien gouverneur du Massachusetts compte publier sa feuille d'impôts pour 2010 in extenso, ainsi qu'une estimation des impôts dont il devra s'acquitter au titre de 2011.

Ces derniers jours, ses concurrents républicains l'avaient fortement incité à divulguer sa feuille d'impôts, tout comme le président Barack Obama que M. Romney souhaite affronter lors de la présidentielle du 6 novembre.

La fortune de Mitt Romney, un ancien investisseur et repreneur d'entreprises, est estimée à quelque 250 millions de dollars par la presse américaine.

Le bilan de M. Romney dans le monde des affaires a été vivement critiqué ces derniers jours. Il a été accusé par plusieurs candidats républicains d'avoir "pillé" des entreprises lorsqu'il était à la tête du fonds d'investissement Bain Capital, en s'enrichissant au passage.

M. Romney se défend en affirmant que son action a créé des dizaines de milliers d'emplois.