Khaled Méchaal voudrait quitter la tête du Hamas

Reuters

— 

Le dirigeant politique du Hamas qui contrôle la bande de Gaza n'entend pas se représenter lors de la prochaine élection à la direction du mouvement islamiste palestinien. Dans un communiqué publié ce samedi à Gaza, le Hamas précise que Méchaal, 55 ans, qui vit en exil en Syrie, veut permettre l'apport de «sang neuf» au sein de la direction. La décision finale sera prise par le conseil de la Choura, a précisé Faouzi Barhoum, porte-parole du Hamas.

Méchaal, qui vit à Damas depuis 2001, a pris en 1996 la tête du Mouvement de la résistance islamique fondé neuf ans plus tôt.

Le Hamas, qui a remporté en 2006 les élections législatives palestiniennes, a pris un an plus tard le contrôle de la bande de Gaza en chassant du territoire les hommes du Fatah du président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas.

Les deux groupes rivaux ont conclu l'an dernier un accord visant à réunir les territoires palestiniens sous un gouvernement unique, chargé de superviser les élections prévues en mai prochain.