Le chef du Hamas ne se représentera pas

© 2012 AFP

— 

Le chef en exil du mouvement islamiste palestinien Hamas, Khaled Mechaal, ne se représentera pas à sa propre succession, a annoncé samedi le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza.
Le chef en exil du mouvement islamiste palestinien Hamas, Khaled Mechaal, ne se représentera pas à sa propre succession, a annoncé samedi le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza. — Louai Beshara afp.com

Le chef en exil du mouvement islamiste palestinien Hamas, Khaled Mechaal, ne se représentera pas à sa propre succession, a annoncé samedi le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, dans un communiqué.

«Khaled Mechaal a fait part au Conseil consultatif du Hamas de son souhait de ne pas être candidat à la direction du mouvement à l'avenir», a indiqué le mouvement islamiste dans un communiqué, alors que des tensions sont récemment apparues entre M. Mechaal et des dirigeants du Hamas à Gaza.

Selon des sources du Hamas, les prochaines élections à la direction du bureau politique devraient se tenir en juillet ou en août.

Parmi les possibles candidats à la succession de M. Mechaal figurent son bras droit Moussa Abou Marzouk, également en exil, le chef du gouvernement du Hamas à Gaza, Ismaïl Haniyeh, et Mahmoud Zahar, un des plus influents dirigeants du mouvement à Gaza, a-t-on précisé de mêmes sources.