Double surprise aux primaires

— 

Coup de théâtre : tous comptes (re)faits, ce n'est pas Mitt Romney qui a remporté la primaire républicaine dans l'Iowa le 3 janvier, mais son rival Rick Santorum, un catholique ultraconservateur. Ce dernier a été proclamé vainqueur du scrutin hier avec 34 voix d'avance sur Mitt Romney, selon des résultats certifiés par les instances locales du Parti républicain. Le soir de l'élection, il avait été donné perdant de huit voix. Selon le quotidien Des Moines Register, cette inversion est liée à la perte des résultats dans huit circonscriptions de l'Iowa. Le journal ajoute que des anomalies ont été observées au total dans 131 circonscriptions, mais toutes ne concernent pas Romney et Santorum. Deuxième surprise hier : le retrait de Rick Perry de la course à l'investiture républicaine pour la présidentielle. Un temps favori des sondages, le gouverneur du Texas s'est effondré à la fin 2011 après des passages télévisés désastreux, et il a été largement distancé lors des deux scrutins dans l'Iowa et le New Hampshire. Il a apporté son soutien à Newt Gingrich, ex-président de la Chambre des représentants.