Un pas vers un nouvel élargissement de L'Union

©2006 20 minutes

— 

L'Iran a maintenu lundi son opposition à toute suspension de son enrichissement d'uranium, alors que les pays de l'Union européenne (UE) se réunissaient à Bruxelles pour étudier des "mesures incitatives" afin de l'en convaincre.
L'Iran a maintenu lundi son opposition à toute suspension de son enrichissement d'uranium, alors que les pays de l'Union européenne (UE) se réunissaient à Bruxelles pour étudier des "mesures incitatives" afin de l'en convaincre. — John Thys AFP/Archives

Reportera, reportera pas ? La Roumanie et la Bulgarie sont suspendues à la décision que doit rendre aujourd'hui la Commission sur leur adhésion à l'Union européenne. Prévue le 1er janvier 2007, elle pourrait être reportée d'un an. Mais d'après une source communautaire, « il y a 90 % de chances » pour que les conclusions du rapport de Bruxelles soient « comme prévu : janvier 2007 sous un certain nombre de conditions précises pour la Roumanie et la Bulgarie », avec une révision « en octobre », a affirmé cette source hier à l'AFP. Pour Anne Bazin, chargée de mission à la Fondation Robert-Schuman, « cette position est courageuse et c'est la plus intelligente sur le plan politique. Le message sous-jacent, c'est que l'UE respecte ses engagements et ne laisse pas les candidats sur le bord de la route. » Il est d'autant plus fort que l'UE est en crise et que 36 % des opinions publiques des Vingt-Cinq sont hostiles à tout nouvel élargissement (sondage Eurobaromètre 2006).

Les deux candidates, qui ont signé un traité d'adhésion à l'UE en avril 2005, ont redoublé d'efforts pour satisfaire les exigences de Bruxelles depuis sa dernière évaluation, il y a près de sept mois. Bonne élève, la Roumanie a rattrapé son retard en luttant contre la corruption et le crime organisé. D'ici à octobre, elle devra néanmoins faire des efforts dans la gestion des fonds européens destinés aux agriculteurs pour éviter que les Vingt-Cinq reportent son adhésion d'un an. La Bulgarie devra, quant à elle, progresser dans la lutte contre la corruption, le crime organisé et le blanchiment d'argent.

Faustine Vincent